Petar Sarjanović (HR)

Petar Sarjanović a étudié la Littérature comparée et la Philosophie à Zagreb. En tant que dramaturge, chercheur, interprète et oeil exterieur, il a été impliqué dans le travail des metteurs en scène, chorégraphes, dramaturges et artistes: Mathieu Blond, Dragana Bulut, Sabine Cmelniski, Mathias Gonzalez Daporta, Tomi Janežič, Burkhard Körner, Nina Kurtela, Jaime Llopis, Sonja Pregrad, Juli Reinartz, Meg Stuart, et Jasna Jasna Žmak. Il est également écrivain et travaille comme coorganisateur et conseiller artistique lors de festivals et événements à Bruxelles (Friends With Benefits) et à Berlin (3AM).

Petar Sarjanović (HR): Everything I know I’ve stolen, and I call it Information

La recherche artistique Everything I know I've stolen, and I call it Information s'articule autour de la notion de «corps carcéral», comme formulé dans le livre Testo Junkie de l'écrivain, philosophe et curateur Paul B. Preciado. La recherche examinera la possibilité d'un lien entre les idées de Preciado et l'espace théâtral , pour voir comment et si, ses arguments peuvent trouver des équivalents dans le domaine du spectacle vivant. La motivation pour la recherche réside dans la notion que la culture imprègne, éduque et contamine nos esprits et nos corps, que nos valeurs éthiques et esthétiques peuvent être définies comme déjà acquises, et que notre comportement et nos réactions sont comme pré-formés.
Les oeuvres d'artistes tels que Fritz Lang, Dominique Bagouet, Kacey Musgraves, Bernard-Marie Koltès, Miley Cyrus, Christian Petzold, Alain Platel et Grimes seront analysées méthodiquement. Leurs perspectives artistiques seront rassemblées dans un atelier de danse dont la visée est de développer une approche archivistique de la recherche et de l’ouvrir à un nouveau type de savoir corporel.

In residentie:
On tour: