• dans le cadre de: Almost Summer Festival
  • durée: 2h10
  • à: Opéra de Lille
  • départ bus: 18:45 Broeltorens Courtrai
  • billets: €17 (incl. bus)
  • (complet)

1968 est sans conteste l’une des années fondatrices de la seconde moitié du XXe siècle, dont on peut encore ressentir l’héritage aujourd’hui. On ne peut que constater, dans divers domaines, l’impact que cette période révolutionnaire a eu au sein de nos sociétés. La conquête de la libération du corps, voire des corps, constitue ainsi un acquis majeur : on est passé d’un corps caché, contraint et uniformisé à un corps multiple, déployé qui s’affirme et revendique sa spécificité. À l’heure où les tenants d’un puritanisme obscurantiste gagnent chaque jour un peu plus de terrain, il apparaît légitime – salutaire même – de célébrer cinquante ans plus tard une période qui a réussi à accorder l’individuel et le collectif et a permis l’affirmation de son identité la plus intime au cœur d’une communauté plus que jamais agissante.

En collaboration avec Latitudes Contemporaines

  • photos: (c) Laurant Philippe